Hier, entre deux tours de changes, je regardais "t'empêches tout le monde de dormir" ( heureusement pour ceux qui bossent ! lol ), l'émission de Fogiel.10

Il y avait un sujet sur les fonctionnaires. Je n'ai malheureusement pas pu le regarder en entier ( j'essayerais de choper la redif. ) mais le peu que j'ai entendu m'a horrifié !

pers20

Imaginez la scène : moi, affalée dans ma chaise, les jambes sur un tabouret pour essayer d'avoir un peu moins mal aux mollets pour rattaquer les 2h de changements de positions et de protections, me disant que j'étais bien contente que ce soit ma dernière nuit de mon mois au long-séjour ( personne ne voulant y aller en fixe, notre surveillante nous a trouvé l'arrangement d'y aller chacun 1 mois entier, étant à peu près 13 AS, cela nous fait y aller 1 fois/an, sans compter les quelques nuits que nous faisons dans l'année pour remplacer les AS en récup., d'ailleurs, chapeau bas à ceux qui travaillent tous le temps en L.S. ). Bref, omplètement fourbue, j'entends un monsieur (je reste polie ! ) qui sort que les fonctionnaires arrivent à l'âge de la retraite en pleine forme et peuvent en profiter pleinement, sous-entendu que les fonctionnaires ne "foutant" rien pendant leur carrière, ils pouvaient se préparer retraite_017entièrement à leur retraite.

Mon Dieu, je rêve ! Ai-je atterri dans la 4ième dimension, ou peut-être suis-je vraiment devenue folle à force d'entendre mes résidents hurler toute la nuit ??!!

C'est pas possible d'entendre des absurdités pareils !

Quand je vois l'état de mes collègues approchant de la retraite, je me demande souvent si je pourrais physiquement faire ce métier jusqu'au bout.

Si comme moi, vous travaillez dans le public, avez-vous déjà tenté une petite "expérience" amusante. Dans un dîner, cela arrive régulièrement (surtout en période de grève de certains secteurs) que les gens parlent des fonctionnaires et de leurs soi-disant privilèges. Et là, l'air de rien, que les personnes connaissent ou pas votre métier vous leur sortez que vous êtes fonctionnaire. Effet garantie !

"Ah oui, mais vous ( le personnel paramed ), c'est pas pareil !"

En quoi c'est pas pareil ? Nous sommes fonctionnaires comme les autres. Il faut juste arrêter les généralités !

Bien sûr que pour nous le "service minimum" n'est pas d'actualité vu que c'est une obligation. Mais, à part ça, je ne vois pas en quoi nous sommes plus méritants qu'un autre fonctionnaire.

jardins003Mon frère est aussi fonctionnaire. Il est jardinier à la ville du Vésinet ( c'est de famille, nous sommes attachés à cette ville ! ). Franchement, à part au retour des beaux jours, je ne l'envie pas. Je préfère ma place à la sienne. Lorsque nous habitions encore chez nos parents, je le voyais rentré certains soirs trempé jusqu'aux os, plein de boue sur ces vêtements. Il aime ça puisqu'il jardine même chez lui le week-end mais ce n'est pas non plus un fonctionnaire comme les gens l'imaginent. D'ailleurs, je me demande où sont ces fameux fonctionnaires bien lotis !? Encore un exemple : même si je ne suis pas la dernière à râler après eux, les guichetier de la poste ne doivent pas rigoler tous les jours avec des clients aussi nombreux et râleurs !rubon4

Alors quand ce sale bonhomme ( je reste encore polie ) de la télé nous dit que les fonctionnaires n'en foutent pas une, je lui cède ma place et mon dos en compote en prime !

Il faut que je regarde la redif., je suis curieuse de savoir ce qu'il fait dans la vie à part se pavaner à la télé pour sortir de telles conneries ( ah ! je deviens moins polie ! ). Toutes ses journées dans son bureau en train d'épier ce que font les fonctionnaires, ça c'est un travail épuisant !

pers29

Quant au fond du sujet qui était de savoir si les fonctionnaires sont des nantis, je ne préfère même pas en parler. Sans enfants, j'arrive à vivre correctement, mais mon salaire n'augmente pas vite et lorsque je deviendrais mère, si mon mari n'a as une bonne situation, les fins de mois seront un peu tendues. Mais je ne vous fait pas de tableau, vous êtes des milliers à vivre ça tous les jours.