Voilà 15 ans que j'exerce mon métier d'aide-soignante.

Souvent je me suis senti insatisfaite car je n'arrivais pas à apporter le petit plus à mes patients.

Gros problème, je ne trouvais pas ce qu'était ce petit plus que je voulais leurs apporter.

Après 7 ans en orthopédie, j'ai retrouvé une raison d'exercer en cancérologie. Malheureusement, il ne m'a pas été permis d'y rester ( restructuration du service ).

En passant de nuit, j'ai trouvé autres choses qui m'ont satisfait... un temps.

7abdeab1713dcaf0

Alors, j'ai réfléchis, j'ai cherché et j'ai trouvé.

Recherches de renseignements sur le métier, sur les écoles, demande de financement refusée puis acceptée...

Je commence ma formation de SOCIO-ESTHETICIENNE le 6 septembre.

Ne vous méprenez pas, je ne renierais jamais mon métier d'aide-soignante. Je l'aime et j'en suis fière. C'est d'ailleurs à cause du lien qui m'attache à ce métier que ma 1ère demande de financement à été refusé : dans ma lettre de motivation, on pouvait comprendre que je voulais suivre cette formation pour avoir un plus en tant qu'aide-soignante, et ils ne financent que les changements d'orientation.

903d0d6a29ecfb9c

Au fil des démarches, depuis 2 mois, pour la rentrée, les doutes n'ont cessé de m'envahir.

Trouverais-je ce que je cherche dans cette profession ?

Ne suis-je pas trop vieille pour reprendre des études ?

Vais-je y arriver ?

etc...

Et puis, une femme de mon âge est arrivé dans mon service. Cancer du sein fulgurant, à un stade très avancé. Des problèmes pulmonaires l'empêchaient de respirer normalement, ce qui lui causait des crises d'angoisses lorsque la saturation descendait au plus bas. Nous restions près d'elle, pour tenter de l'apaiser mais cela ne servait pas à grand chose.

Lorsque j'étais à ses côtés, j'observais ses ongles, magnifiquement manucurés. C'est là que j'ai su que je faisais le bon choix. Offrir un réel moment de plaisir et de détente même lorsque, médicalement, plus rien n'est possible.

Cette dame est décédée lundi dernier, avec nous. Et je me suis jurée d'exercer mon nouveau métier en pensant à elle.

bcc60faa2afb24d2

Je ne ferme pas définitivement ce blog car je serais toujours à l'affût de l'actualité médicale, et j'aurais sûrement encore des choses à dire.

Si je créée un blog sur la socio-esthétisque, je vous en ferais part.

Je vous mets un lien vers une vidéo de Pôle Emploi qui explique assez bien ce métier méconnu :

http://www.dailymotion.comwww.dailymotion.com/video/xaqdus_socio-estheticiennesocio-estheticienne_news

64cb12f811701158

 

 

Ainsi que la fiche métier du ministère de la santé :

 

DÉFINITION

 

 

Réaliser des soins socio-esthétiques adaptés, le toucher relationnel, l'hygiène corporelle appliquée et les soins portés sur l'apparence de la personne dans le but de revaloriser l'image de soi et de favoriser la réparation identitaire contribuant à l'inscription de la personne dans son environnement.

 

 

 

 

AUTRES APPELLATIONS

 

 

Psycho-socio esthéticien(ne)

 

 

 

 

 

PRÉREQUIS

 

 

et formation de niveau bts psycho-socio-esthétique (première session : fin 2008)

A bientôt...